Tourtes


Les tourtes, avec leurs différents formats, constituent une famille de produits présentant un grand nombre de formes (circulaires, rectangulaires, demi-lune, etc.) et farcies (ratatouille, viande, thon, morue, poulpe, marinière, etc.)
Elles peuvent être fabriquées selon différents niveaux d’automatisation en fonction de la production souhaitée.

Pour commencer, on peut se munir d’une table de travail équipée avec les accessoires spécifiques pour ces produits. L’alimentation peut être réalisée par rouleaux de pâte laminée, remplissage manuel, découpe et déchargement automatique sur plateau.

Successivement, selon les besoins, ont peut installer les postes pour alimenter, farcir et, étaler, extraire les chutes, tremper dans l’œuf, enfourner ou surgeler, de manière complètement automatique, pour obtenir un produit prêt à être conditionné.

Notre entreprise a installé, en Espagne, la plupart des équipements automatiques dans les entreprises leaders de ce secteur.

Ligne semi-industrielle

On peut commencer par une ligne de production configurée pour placer deux rouleaux de pâte (fond + couvercle). Par la suite, ce système peut être automatisé en incorporant deux lignes de laminage de blocs de pâtes (voir schéma).
Le dosage et l’étalage de la farce sont effectués automatiquement.
La découpe peut être réalisée avec fermeture automatique ou bien manuelle si l’on souhaite donner une touche artisanale au produit fini.
Et pour finir, le produit est déposé automatiquement sur des plateaux afin d’être enfourné ou surgelé.

Voir détails

Ligne industrielle

Pour des productions importantes, un processus de fabrication industrielle est nécessaire.
Le concept final de produit peut être congelé, cuit ou bien cuit et réfrigéré.
L’installation doit être munie de laminage automatique, repos de la pâte après laminage, façonnage et découpe des différents formats. Le produit peut être trempé automatiquement dans un bain d’œuf liquide pour faire briller l’extérieur du produit cuit.
Le produit terminé sera finalement enfourné, congelé avant d’être conditionné.
Avec ce type d’installations, il est possible de produire entre 1.500 et 2.000 kg/heure selon le format.

Voir détails